Second constat : le vortex (mouvement ondulatoire) potentialise l’information?
La notion de mouvement est indissociable à la qualité de l’eau. ?
L’eau est sensible à son environnement.
Expérience de Swenk Ingénieur Hydraulique allemand.
L’expérience consistait à secouer les flacons pour mettre en mouvement l’eau pour ensuite arroser des graines. Les graines ayant reçu l’eau secoué durant la phase de l’éclipse ont fait l’objet d’une croissance moindre par rapport à celles arrosées avec l’eau du début ou de la fin du phénomène. Cela rejoint les observation de Luc Montagnier : La nature communique déjà par cette voie depuis longtemps sans que nous le sachions concernant l’une des trois conditions nécessaires pour générer ces signaux a savoir une agitation mécanique,soit des vortex entre chaque dilution.
Premier constat : l’eau dépourvu de tous qu’elle peut contenir n’est pas neutre
La notion d’aformation.
Les travaux de Luc Montagnier ont démontré
qu’en effectuant une dilution infinitésimale
d’une solution d’un adn infecté du sida, (tube à essai 1)
donc en l’absence de toute trace organique (Adn…virus…)
 « on entendrait » un bruit électromagnétique.
Ce fichier fut encodé de façon numérique via un ordinateur à Paris et transmis par internet à un laboratoire de biologie en Italie. A sa réception, les scientifiques ont fait « écouter » ce fichier informatique à de l’eau distillée (tube à essai 2).
Constat :
Le signal électromagnétique des tubes A et B était identique à 98 %.
Le tube à essai B a capté le signal électromagnétique du tube à essai A
Conclusion :
l’eau peut-elle être un support d’information . ?2016_luc-montagnier

 

suite information

Le vivant comme l’eau est l’électromagnétique.
Notre corps est un concentré électromagnétique.:

Cette sensation de solidité que nous avons en poussant un caddie, ou en nous asseyant sur une chaise provient uniquement de puissante forces électromagnétiques (ondes) qui relient et maintiennent les particules. Alors si l’homme est un concentré de 99 % de molécules d’eau et de 99,999 % d’électromagnétique,
il est évident de s’ intéresser à cet aspect essentiel.

Les interconnexion entre le vivant et la dimension quantique .

Le Mot « Quantique » vient de quantum ou quanta au pluriel, qui est une unité élémentaire et invisible d’énergie. Ces particules, ces ondes, les atomes, vibrent, bougent, communiquent et échangent entre eux de manière incessante, dans un grand esprit d’harmonie et de solidarité. Pour Le Professeur Cannenpasse-Riffard : La médecine quantique reconnait l’interdépendance fondamentale entre l’esprit et le corps à tous les stades de la vie. Pour le Physicien Emmanuel Ransford , en poussant cet aspect à l’extrême il serait possible de dire que l’univers est une gigantesque communauté psychique « , une sorte d’ »holomatière » tout est relie tout est connecté. En mécanique quantique, l’univers est vu comme un tout indivisible ; Cela explique parfaitement la réflexion du physicien américain Freman Dyson. : «  Je me sens pas étranger à l’univers; Plus je l’examine et étudie en détail son architecture, plus je découvre des preuves qu’il attendait notre venue.

Peut-on se contenter d’études scientifiques sur le vivant portant uniquement sur la Matière ?

Les progrès accomplis dans la connaissance des moindres parcelles d’un organisme vivant , de leurs composant chimiques ,
la synthèse de molécules capables de les influencer, toutes ces avancées demeurent du domaine de la matière. Peut-on s’en contenter?

Notre Adn émet des photons (lumière ultra tenue)…c’est une réalité.
Téléphone portable et Biophotons

Un exemple , le biophysien Hyland à fait partie d’un comité scientifique chargé par la
Commission Européenne de travailler sur l’incidences des téléphones portables sur le vivant. Dans un rapport remis à cette instance, le biophysien Hyland à proposé que l’étude se fasse
en se basant une onde photonique (lumière ultra-fine appelé aussi biophotons) que nos cellule émettent. Aucune suite n’à été donnée, sans doute parce que cela ne portait pas sur les 0.001 % de matière solide qui nous constituent…

Téléphone portable et Biophotons

Dr Hyland is an Honorary Associate Fellow of the University of Warwick, UK, and a member of the International Institute of Biophysics, in Neuss-Holzheim, Germany, where he is involved in biophoton research.
Recent publications include a review article for The Lancet (November 2000) – ‘Physics and Biology of Mobile Telephony’ – and a report commissioned by the Scientific and Technological Options Assessment (STOA) Programme of the EU Directorate General for Research – ‘The Physiological and Environmental Effects of Non-ionising Electromagnetic Radiation’ – which was published by the European Parliament in March 2001. http://www.whale.to/b/hyland_h.html:

Théorie sur les Biophotons et la communication dans le cerveau.
La lumière constituant de la biologie.
Le biochimiste H.A. Fisher (Institut Paul Ehrlich à Francfort) à montré que les cellules nerveuses n’accomplissent pas uniquement leur transfert de stimulation par jonctions de synapses

…mais selon de grande probabilités via des biophotons. L’Institut de Pharmacie de l’Université de Kiel….des substances peuvent libérer des « petit quanta (particules de lumière)..dans les jontions de synapses par excitation multiple de l’échange photonique.

 

Nous sommes électromagnétique, nous sommes énergie.
Puisque nous sommes un système vivant électromagnétique, les résistances qui consiste à nier que le vivant est la résultante de l’interaction permanente non seulement internes (émotionnelle, cellulaire, métabolique), mais aussi externes (climatique, géocosmique, chronobiologique, psychoaffectif, socioprofessionnel,ect…) sont d’arrière gardes.
Si notre organisme est électromagnétique
il devrait être réceptif aux soins de cette nature ?
La Chromothérapie ou Chromathophérapie , effet des couleurs sur les organismes vivants:
Les premières études remontent à la fin du XIXe siècle : de nombreux chercheurs ont publié des travaux montrant leurs effets sur la santé, tels Edwin D. Babbit (1878), François-Victor Foveau de Courmelles (1890), et surtout le médecin danois Niels Ryberg Finsen, prix Nobel en 1903 de physiologie (ou médecine), qui a créé, en 1896, un institut pour le traitement des tuberculeux avec la lumière et les couleurs… Cependant, tant sur le plan psychologique que médical, ces recherches scientifiques ne sont restées qu’épisodiques. En France, Christian Agrapart est le premier médecin à s’être penché scientifiquement sur la question et à avoir lancé une formation spécialisée ; sa chromatothérapie est une marque déposée.
En 1976, l’OMS a reconnu la chromothérapie comme l’une des principales thérapies alternatives ou complémentaires, décision ratifiée en 1983. . http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Methodes/Articles-et-Dossiers/Methode-la-chromotherapie/4Historique
A l’université du chatelet Malabry, le Docteur de Agrappart inventeur d ‘une méthode consistant à utiliser les couleurs pour des soins, à démonter
les bénéfices de l’utilisation de la couleur jaune à des souris souffrantes de d’épilepsie et à l’inverse l’utilisation de la couleurs violettes
avec comme conséquences avérées aggravantes.Comme nous l’avons vue précédemment avec Luc Montagnier, en Chromathothérapie
est-ce l’eau qui transportent les information photoniques(lumière) ? En toute hypothèse , nous le pensons

 

La Bioraisonnance : l’approche de la santé sous l’angle électromagnétique

La biorésonance est un terme générique regroupant les différents procédés d’analyse et de traitement utilisés en médecine quantique.
Bien souvent, la biorésonance repose sur le concept des « biophotons » développé et démontré par Fritz POPP.
Le METATRON (Physioscan amélioré) lui permet d’analyser les systèmes organiques et fonctionnels via  un signal de basse fréquence transporté par une onde porteuse de haute fréquence. L’entropie peut également être analysée. A partir de ces données, des corrections fréquentielles peuvent être envoyées soit par « métathérapie » ou par « réinformation » directe de l’organe qui dysfonctionne. Possibilité également de tester des remèdes.

Résumons :
Premier aspect:
L’eau peut contenir et transmettre de l’information
Second aspect:

L’eau est sensible au mouvement pour potentialiser des information

A retenir aussi :

L’électromagnétisme via les couleurs par exemple peut-être bénéfiques ou pas sur un organisme vivant.
Il existe du matériel reposant sur le concept des biophotons pour apporter des soins.

L’énergie: .
Le mot « énergie » vient du grec « en ergon »
qui signifie « en mouvement » ce qui est très
explicite de sa nature. Nous pourrions dire que
l’énergie donne ou anime la vie. Elle procurerait
la vitalité ou la force aux êtres qu’elle anime.
Mes sources d’inspiration .
Préserver au mieux l’eau tel qu’elle se comporte dans la nature.
La nature est une source d inspiration considérable
pour concevoir des biens ou des procédés innovants
et durables dans de très nombreux domaines: énergie,
industrie, santé, architecture.
..http://www.lecese.fr/sites/default/files/recup_synchro/saisine
/Le-biomimetisme-s-inspirer-de-la-nature-pour-innover-durablement-artisanat.pdf
Renouer avec ce mouvement naturel.
Il faut savoir que le mouvement de l’eau dans
les tuyaux rectiligne est contraire à son mouvement naturel.
La combinassions du mouvement ondulatoire
et l’utilisation d’un quartz associé à notre technologie
est la base de explications des effets que l’on obtiens
sur la dépollution dans un etang…et cela sans filtration…
Replacer l’homme au centre de ce qu’il
est pour l’essentiel: électromagnétique.
Un humain c’est 99,9% de molécules d’eau et 99,9. de vide…
Tout comme les photons (biophotons) contenu dans l’eau
et dans l’adn, théoriquement leur présence pourraient expliquer
les expériences de l’eau sur la structure électromagnétique
et informationnel de l’eau.